NOS FORMATIONS

 

Les jeunes et l'environnement

(pour tous les jeunes de 7 à 21 ans, avec ou sans handicap)

Objectif stratégique:

 

Initier et conscientiser les jeunes aux enjeux du développement durable par la construction d’un jeu de société sur la consommation.

La formation se déroulera en 7 séances (durée 1h30).

Origine du projet: Consta:

- Difficulté dans la gestion des déchets

- L’économie locale s’affaiblit et la pollution augmente

- La surconsommation détruit  notre terre et notre santé

- La surconsommation détruit la biodiversité

- Richesses inéquitables et inhumaines

 

Description de la formation:

Tout au long de la formation les jeunes vont construire un jeu de société sur la consommation pour un développement durable.

Ce jeu a été élaboré et testé pendant 6 années afin de garantir un taux de compréhension et de conscientisation important.

Les étapes pour construire le jeu demandent de l’investissement et du temps, ainsi le jeu sera d’autant plus apprécié et les notions du développement durable seront mieux assimilées car apprises petit à petit avec des étapes diversifiées et au final une épreuve, jouer et espérer gagner!  Le jeu étant coopératif il fait prendre conscience aux jeunes qu’ils doivent agir ensemble pour contribuer au développement durable.

 

Le jeu étant construit par et pour chaque jeune, ils pourront repartir avec leur jeu et y jouer avec leurs parents qu’ils initieront au développement durable à leur tour.

Coordonnées et informations sur la responsable des formations

 

Déborah Duthois

Bachelière en éducation spécialisée (en accompagnement psycho-éducatif).

Formation sur l’environnement à l’ASBL « Urban écology ».

Mise en pratique auprès des élèves de l’ASBL «  Animations et loisirs pour tous ».

Formation sur les outils éducatifs liés au développement durable avec la biologiste et professeur Nancy Devaux à L'institut JPL.

 

Mail : deborahduthois@gmail.com

GSM : 0486/36.27.20

Les jeunes et l'inégalité face aux genres

(pour tous les jeunes de 7 à 21 ans, avec ou sans handicap)

Objectif stratégique:

 

Développer l’autonomie de jugement des jeunes face aux différences de genre. Leur apporter des outils didactique afin qu’ils puissent être conscient des stéréotypes, préjugés et des discriminations et ainsi, être acteur du changement.

La formation se déroulera en 6 séances (durée 1h30).

Origine du projet: Constat:

- Une femme sur trois en Europe a subi une forme de violence physique ou sexuelle depuis l'âge de 15 ans, selon une enquête réalisée par l'Agence européenne des droits fondamentaux (FRA)

- Des tentatives de prise de contrôle et de pouvoir peuvent se développer dans le cadre des relations amoureuses des jeunes, et mener à un contexte de violence conjugale.

Il est donc essentiel de les sensibiliser, afin de renforcer l'égalité et le respect de chacun.

 -Les jeunes hommes subissent beaucoup trop de pression quand a leur comportement dit « masculin », celui-ci est imposé par la société mais ne reflète pas forcément la réalité.

- Au lieu de s’attaquer aux comportements sexistes, on prive les jeunes femmes de liberté ou on supprime la mixité.

-Les inégalités doivent être dénoncées autant par les hommes que par les femmes.

-Les inégalités homme/femme prennent appui sur des représentations du genre “incorporées” par les individus et qui, comme toute représentation sociale, s’ébranlent lentement. Malheureusement les médias devenus une référence chez les jeunes maintiennent et renforcent ces inégalités.

 

Description de la formation:

Tout au long de la formation les jeunes vont se questionner sur se qui est véhiculé par la société et/ou transmis par l’éducation. Ils vont découvrir comment ils peuvent participer à leur propre identité sociale. Ils vont aussi débattre et expérimenter des outils. Les activités d’animation vont offrir des espaces privilégiés pour l’apprentissage du vivre ensemble et des pratiques démocratiques.

Coordonnées et informations sur la responsable des formations

 

Déborah Duthois

Bachelière en éducation spécialisée (en accompagnement psycho-éducatif).

Formation auprès de Véronique Georis, auteure de "Pour se donner un genre" et de Tanguy De Foy, psychopédagogue et de l'ONG "Le monde selon les femmes"

Mail : deborahduthois@gmail.com

GSM : 0486/36.27.20

Les jeunes face au harcèlement

(pour tous les jeunes de 7 à 21 ans, avec ou sans handicap)

Objectif stratégique:

 

favoriser le développement d’une citoyenneté responsable, active, critique et solidaire chez les jeunes par une prise de conscience des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale.

La durée d’une séance est de 1h30. La partie brise glace se fera en 2 séances.

Origine du projet: Constat:

- Selon une étude de l’OMS, dans 40 pays en développement, environ 42% des garçons et 37% des filles seraient exposés aux brutalités et au harcèlement. La violence chez les jeunes a des répercussions graves, souvent à vie, sur le fonctionnement physique, psychologique et social de l’individu. La violence chez les jeunes a d’énormes incidences sur le coût des services de santé, de protections sociales et judiciaires.

- En 2015, selon une enquête réalisée par le Comité des élèves francophones, seuls 14,5% des élèves victimes de moqueries ou de harcèlement à l'école osent en parler.  95% des répondants déclarent avoir été témoins de moqueries envers un autre élève et 88% de l'isolement d'un élève. (Quotidien le soir)

-Le suicide, même s’il reste une finalité rare, n’exclue pas pour autant la présence de plus en plus répandue d’enfants en souffrance.

 

Description de la formation:

Le projet est basée sur les différentes formations suivies par la formatrice et sur plusieurs recherches* sur le harcèlement et ses stratégies de prévention. Selon ces recherches, les différents acteurs d’une situation de harcèlement sont ; le harceleur (1) qui instrumentalise le rire pour plaire aux suiveurs. En effet, la nature « groupale »  du harcèlement est une des clés pour désamorcer ce phénomène. Ensuite, les suiveurs (harceleurs 2), la  victime, les sauveurs qui vont secourir la victime et enfin, les outsiders. Ceux-ci ne présentent pas de positionnement clair ou ne voient rien. Une des stratégies les plus efficaces consiste à agir sur les outsiders (une majorité des acteurs)  en leur donnant les moyens et les compétences pour s’impliquer afin de faire cesser la situation de harcèlement.

Coordonnées et informations sur la responsable des formations

 

Déborah Duthois

Bachelière en éducation spécialisée (en accompagnement psycho-éducatif).

Formée ensuite par Peggy Snoeck, auteure de "Une morale du bonheur", suivi des ateliers d'outillage à l'animation citoyenne au centre LIBREX et enfin, suivi une formation sur la défense verbale à "La Maison des femmes"

 

Mail : deborahduthois@gmail.com

GSM : 0486/36.27.20

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

© 2017 Artistes de l'éducation

Par tél : 0486 362 720  /  artistesdeleducation@gmail.com  / Rue Fernand Bernier, 28 bte 1 - 1060 Bruxelles